Tondeuses Thermiques : Guide d'achat 2019

Les tondeuses thermiques fonctionnent grâce à un moteur à essence et sont le choix à faire pour les grands terrains grâce à leur grande autonomie et maniabilité en raison de l'absence de fil comme sur les tondeuses électriques filaires.

Si les moteurs thermiques de tondeuses d'ancienne générations étaient plutôt bruyants et parfois difficiles à démarrer, de grands progrès ont été fait ces dernières années : les tondeuses thermiques démarrent maintenant simplement en pressant un bouton et fonctionne dans un silence relatif.

Il existe 2 types de tondeuses thermiques :

1. Les tondeuses autotractées
Ces tondeuses limitent l'effort à fournir par le fait que le moteur, en plus d'entrainer la lame coupante, propulse également les roues de la tondeuse. Cela a pour conséquence que l'utilisateur n'a pas à pousser la tondeuse mais simplement la guider lors de la tonte.
Cette fonctionnalité est particulièrement bienvenue pour les terrains à forte pente.

tondeuse thermique tractee ou autotractee

En savoir plus sur les tondeuses tractées >>

2. Les tondeuses autoportées
Ce sont les tondeuses que les professionnels utilisent, elles ressemblent à de petits tracteurs et l'utilisateur est en position assise et conduit la tondeuse à gazon lors de la tonte. Rapides, elles permettent un gain de temps et un confort appréciables pour des grands espaces, c'est à dire typiquement des terrains de plus de 1000 m2.

tondeuse autoportée thermique

En savoir plus sur les tondeuses autoportées >>

Critères de choix d'une tondeuse thermique

Comme toujours, le choix se fera principalement en fonction de la surface de votre terrain à tondre.

Ensuite il faudra prendre en compte les avantages et inconvénients des tondeuses à propulsion ou à traction.
Si les tondeuses autoportées sont toujours à propulsion, les tondeuses thermiques autotractées peuvent également parfois être à traction, même si cela est moins fréquent.
Le principal avantage de ces dernières est que comme les roues avant sont motrices, il est facile de faire tourner la tondeuse dans des passages difficiles en soulevant les roues arrières pour faire pivoter la tondeuse tandis que les roues avant motrices font toujours avancer la tondeuse.

Le type d'éjection du gazon soit dans un bac de ramassage à l'arrière, soit de manière latérale est aussi à prendre en compte.
Les tondeuses à bac doivent être vidées régulièrement lors de la tonte mais laisse une pelouse parfaite. Les tondeuses à éjection latérale utilisent la méthode du mulching (ou paillis) qui consiste à laisser le gazon coupé sur la pelouse pour qu'elle se transforme en engrais au fil du temps. Le résultat est moins net et de l'herbe peut être projeté dans les plates bandes et allées, mais plus rapide et bénéfique pour le sol.